Category Archives: News

Une distinction pour Anyscreen et NanoTV®

Bon, nous l’avouons, nous en sommes fiers: la société suisse Anyscreen obtient une Mention spéciale du jury aux Mip-com Mobile Awards de Cannes.
NanoTV, un format de bulletins d’actualités quotidiens spécialement conçus pour les téléphones mobiles a reçu aujourd’hui une mention spéciale du jury dans la catégorie « News » au Mipcom Mobile Awards 2005 de Cannes. Plus de 230 produits, soumis par 130 compagnies du monde entier, étaient en compétition à Cannes dans le cadre du Mipcom Mobile Awards 2005.
Le Jury a cité NanoTV parmi les produits « innovants pour la qualité de leur contenu, de leur concept ou de leurs caractéristiques. »
NanoTV se distingue par l’intégration étroite de vidéos, de photos et d’éléments graphi-ques dans ses bulletins, ainsi que par l’utilisation des mobiles de la troisième génération pour la création de contenu.
Les modules d’actualités de NanoTV™ sont conçus pour un nouveau genre de consom-mation, la consommation nomade. Le public cible est celui des 18-45 ans.

Share This:

Nous sommes les médias.

La presse et les médias, c’est aussi nous !

Croyez-moi : quelque chose de très profond est en train de se passer dans ce qu’il convient d’appeler l’écosystème médiatique et informationnel. Les médias traditionnels sont bousculés, défiés, et très souvent, enrichis, par la rue. Oui, la rue. Nous, vous et moi. En réalité, un nombre croissant d’entre nous passons désormais régulièrement à l’acte : nous prenons la parole. Peut-être souhaitions-nous le faire depuis longtemps ; mais nous n’en avions ni les moyens ni les outils. Nous pouvons aujourd’hui le faire gratuitement ou pour des coûts dérisoires. Des logiciels libres comme MovableType ou Dotclear nous permettent une gestion professionnelle de nos publications, leur classement, leur archivage.

Prendre la parole

Les exemples de cette prise de parole foisonnent. La presse et les médias ne nous offrent aucun espace d’expression ou de représentation ? Nous le créons, ailleurs, différemment, en inventant nos propres règles, guidés par nos envies, nos passions, nos besoins, nos intérêts. C’est la blogosphère, théâtre inédit d’un foisonnement bruyant de voix singulières et d’expertises insoupçonnées. Faites un tour sur Pointblog, un blog sur les blogs, pour vous familiariser avec ce monde si vous ne le connaissez pas. Ce sont les sites vitrines : quand la fête est belle, mais que les canards popus et boiteux ne couvrent, semaine après semaine, que les bals, les coquetèles et les nuits des éternels mêmes 50 « people », nous, nous publions nos photos sur nos sites et, attirés par des millions de pages vues, les publicitaires nous suivent. Tillate fait ça. Ou nuit.ch qui montre avec élégance le foisonnement créatif de la culture urbaine. Nous ne sommes plus connectés au net mais par le net : nous y créons collectivement des cathédrales du savoir comme l’encyclopédie libre et multilingue Wikipedia Demain, le « journalisme citoyen » local ou global, encore naissant aujourd’hui, viendra enrichir l’information institutionnelle offerte par la presse et les médias certifiés. « Parce que je comprends mal pourquoi il est plus facile de savoir ce qui se passe à l’étranger que dans mon quartier » dit l’une de ses adeptes.

Dans sa première incarnation, disons le net version 1.0, c’était Google et de l’e-mail. Mais ses utilisateurs ont complètement réinventé la toile. Le net 2.0 ? Une extraordinaire machine à créer, à faire du sens : nous sommes, aussi, la presse et les médias.

(Publié sur le site bluewin.ch )

Share This:

Blogs, journalisme et démocratie.

Dans le débat journalistique d’aujourd’hui, un consensus commence cette fois à émerger : les blogues ne disparaîtront pas. Bien au contraire, leur développement, quantitatif et surtout qualitatif, se poursuit. Autrement dit, penser les médias aujourd’hui, ou plus justement la liberté d’expression et le journalisme, c’est penser les blogues. Cela est d’autant plus vrai que leur avènement est bien évidemment global. Dans les pays démocratiques, les blogs consacrés aux médias jouent souvent un rôle d’appel à la transparence. Dans les pays autoritaires, ils offrent un instrument puissant à la dissidence. Un récent papier de la BBC Online fait bien le tour de la question, peu après la condamnation d’un blogueur en Iran à 14 ans de prison.

Plus encore que sur le net, la question de la véri (raci) té se pose donc à nous avec urgence. Les médias blogs ont en effet souvent pour ambition — c’est le cas aux E.U en tout cas — « d’informer ». Leurs auteurs demandent même que leur soient offertes les mêmes libertés constitutionnelles et légales que la presse et les médias certifiés. Il y a assurément désarroi dans la profession journalistique et ça se comprend. En l’état, l’idée avancée selon laquelle pour marquer leur différence les médias traditionnels devraient commencer par mettre en avant leurs propres règles de fonctionnement me semble une manière judicieuse de contribuer au débat sans le clore.

Share This: