La tv réalité est une rupture historique dans l’histoire du média: c’est la première fois que de manière si insistante, la télévision a été désacralisée. C’est la logique d’une télévision d’expertise qui pourrait bien avoir volé en éclats. Traditionnellement en effet, c’est toujours un savoir qui s’est exprimé sur l’écran: savoir du journaliste-observateur-médiateur-traducteur, savoir de l’expert, du spécialiste vrai ou faux si l’on pense aux « météorologues ». Loft, pour remonter à cette émission, a brisé le code. Ceux « à l’intérieur » étaient des gens de la rue, vous et moi – parfois en version pire -. Ceux restés en dehors étaient en droit – et beaucoup étaient en espoir – de s’imaginer être dedans. Et finalement, ceux du dedans se sont demandés comment ils allaient s’accommoder et profiter de leur passage de l’autre côté au moment de se retrouver en dehors!

Si l’on ajoute à ça, point fondamental, que ce sont les téléspectateurs qui décidaient du sort des « comédiens », l’écran de tv a précisément perdu son statut d’un pour devenir mais une membrane. La télévision devra devenir perméable ou elle ne sera plus. La démocratie le fait déjà. Et ça lui réussit pas si mal.

Share This: