J’emprunte mon titre à Nougaro. « Dans l’âme, j’ai un grain de folie. Tu as un grain de beauté sur la fesse. Dis-moi, de ces deux petits grains dans ce grand lit, lequel des deux va germer, princesse? » J’y pense après avoir appris par le patron du site francophone de Bluewin sur lequel j’ai le plaisir de tenir une chronique que  » les titres à connotation sexuelle » attirent systématiquement davantage de lecteurs. Bon, voilà qui n’est pas vraiment une surprise. C’est le mot « Sex » est le plus souvent tapé dans Google. Mais bon, c’est un peu attristant tout de même. Ainsi, tous chroniqueurs bluewiniens confondus, le titre qui a battu tous les records fut « L’économie a de beau seins », sous la plume de l’admirable Arianne Dayer. Parmi mes chroniques, « L’esprit olympique et la pornographie » a reçu la médaille d’or.
Même constat dans une expérience de video à la demande que nous menons à Genève. Tous les titres ambigus sont consultés en primeur. La palme? Un « A Bon Entendeur » sur les « Hard Discount ». Le premier mot a suscité des envies et fait des ravages. Eh oui, parfois, c’est la réalité qui est la plus dure…

Share This: